12/08/2006

Vive les Cyber café...

Me revoila, maintenant que j'ai trouvée un cyber café je viens des que possible pour pouvoir vous écrire et surtout m'alléger le coeur. Je ne sais pas trop par quoi commencer mais j'ai tant de chose a dire.

Deja je vous remercie pour vos commentaires de soutiens que vous m'adresser car ils me vont vraiment droit au coeur ca fait du bien de pas se sentir seule.

Durant cette semaine avec 8 de mes copines c'était l'enfer mais c'était aussi le paradis. Niveau bouffe c'était cauchemardesque et je vous parle pas de tout l'alcool que j'ai ingurgité mais bon passons. C'était dure car pour elles c'était anodin de parmer d'anorexie de faire des blagues dessus, de parler de kilos de calories de regime mais pour moi c'était comme des coups de couteaux en plein coeur ... Vous imaginez ...

Maintenant c'est fini et je suis avec mes parents et une copine qui viens de partir. Et je me réfugie vite sur ce journal pour me confier. Je n'en peux plus et je crois déja l'avoir dit des milions de fois mais la je craque totalement. Je ne peux plus attendre de rentré chez moi.

Le 15 septembre c'est mon anniversaire et comme cadeau, celui qui ne pourra pas me faire plus plaisir au monde c'est 46kg. Voila mon cadeau je m'offre pour mes 18ans le début de mon poids de reve.

(Quelle horreur les cyber café plein de mec joue en réseau autour et j'ai l'impression qu'ils lisent ce que j'écris. Ca me bloque totalement je n'arrive plus a me concentrer).

Depuis que j'ai mais TCA je n'ai jamais autant entendu le mot "anorexie" de ma vie dans la bouche des autres. Comme ci c'était fait expres. Ca devient gavant. Je voudrait tant etre seule enfin pour faire ce que je veux.

1 semaine de jeun voila ce qu'il me faut pour me redonner le moral.

Je suis pitoyablement désespérée.

Il faut que je rentre chez moi pour avoir le tant de vous lire attentivement comme j'avais l'habitude de le faire et je peux pas et ca me perturbe a fond c'est vraiment trop chiant.

J'espere vraiment que vous allez bien mais je n'en ai pas la certitude.

J'ai l'impression de peser 1 tonne et quand je me regarde je vois une obese completement débile qui a honte d'elle a longueur de journée.

Pour revenir a cette aventure pas trés joyeuse de cette crise de nerf bouré devant tout mes amis .... J'ai crié, hurler, vider, gerber ma haine, ma colere et ma rage qui sont malheureusement meme si je les vides de temps en temps toujours présentes. Je n'ai pas vomis mais bon vous voyez ce que je veux dire.

Je n'en peux plus aussi de combattre mes envies de me faire vomir, aprés chaque repas j'ai l'envie de vomir, j'imagine mon etre ce vider, j'imagine mon corps aprés cette routine destructrice qui me hante .... et je ne peux pas mes parents sont juste la et je n'ai aucun moyen de le faire.

Des que je suis chez moi je serais libre de tout. Mon pere bossera, ma mere sera chez ma grand mere qui est malade, mes freres travaillent aussi. Je serais seule chez moi et ma semaine de jeun sera donc discrete.

Avec un peu de chance je serais de retour dans 4 jours, je l'espere. Je ne profite meme plus de mes vacances, je suis torturer du cerveau et mes vacances riment avec stress et psychotage.

Mon stepper, ma balance, internet, vous, mon blog, vos blogs ... tout ca me manque énormement ...

A tres vite je l'espere

16:03 Écrit par F dans Tout Moi | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.