20/08/2006

Réponses

Nasta: Oui tes commentaires me font du bien et me rappelle que je suis soutenu. Je ne crois pas que ma mere soit le plus grand probleme qui me mene jusqu'au TCA, le plus gros c'est moi tout simplement. Impossible de m'accepter, impossible de m'aimer, ca fait des années que je déteste ce corps et le meutrit de toute facon possible. Ca fait 2 ans que je vois une psy pour tenter de retrouver la sourire et la force mais meme si ca me soulage de parler rien n'y fait. Je reste toujours avec tant de colere et de haine contre moi meme. Mais j'essai, et a cahque fois que je commence a retrouver un vrai sourire il y a toujours quelque chose pour me le faire ravaler bien sec. Mes amis ne me sont ni d'un grand soutien, ni d'un grand secours et son les derniers a faire ce qu'il faut pour m'aider. Merci a toi d'etre toujours la. Bisous

Anorchidea: Oui il est sure que des fois je suis parano mais je n'y peux rien lol. Et je n'ose pas les coup de gueule car personne n'est vraiment au courant et qu'ils ne me le pardonneront pas. En avril, a une fete, j'étais trop bourré, j'ai pété les plomb, j'ai crié que j'avais trop mangé, que ca me détruisais, qu'il fallait que je maigrisse que j'étais trop grosse .... Ils ont eut peur mais personne ne m'a parlé sérieusement, j'ai fais comme si c'était des conneries de bourrées meme si faut etre cons pour croire que c'était pas sincere. Quelques copines m'ont dit "arrete l'alcool c'est plus bon pour toi, t'as un probleme, vas te faire soigner on peut pas t'aider". C'est vrai qu'elles ne peuvent peut etre pas me soigner mais du soutien entre amie c'est trop demander???  j'ai arreté de boire et y a quelque semaines j'ai repris, derniere soirée beaucoup d'alcool, tout allé bien, meme si j'étais tellement décu d'eux qui m'avaient oublié!! Quand ils sont venus me cherché je me suis mise a pleurer, j'ai encore pété un cable, je me disais que j'étais vraiment nulle pour que mes amis s'en foute de moi. Une amie est meme venu avec haine me pousser et me crier dessus "putain mais casse toi tu vois pas que ca fait 1 semaine que tu nous fais chier !! Dégage!!" Je n'ai aucune idée de ce que j'avais fait, peut etre que des efforts pour manger, pour me connecter au monde, pour discuter. Oui c'est vrai des fois j'étais silencieuse, dans mon monde mais je ne me suis jamais plains, je n'ai jamais rien fait qui puisse les énerver. Ma seule conclusion ... ou sont les amis? Il n'y en a pas, ca fait des années qu'ils me ruinent le moral qui me marginalisent sans s'en rendre compte. J'ai été "la meuf qui se mutile", "la meuf qui pense au suicide", "la meuf pschycologiquement atteinte", "la meuf qui se cache dérriere une carapace d'euphorie", et j'ai pas envie d'etre "la meuf anorexique" ou "la meuf boulimique"! Les "t'es grosse!!" "t'es moche" "t'es conne" meme s'ils étaient ironique me percaient comme une balle en plein coeur ... mais je ravalais toujours sec toute ma tristesse et ma colere. C'est fou mais je ne crois plus vraiment en l'amitié maintenant. Et non , il n'y a que sur ce blog que je peux m'exprimer a propose de ca. merci a toi pour ton soutien. Bisouss

12:20 Écrit par F dans Réponses | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

re salut change de copains,ils sont vraiment trop cons,et change de psy aussi après autant de temps tu aurais dû avancer et trouver ce qui te détruit,peut être que celui là ne te conviens pas tout simplement.
il m'a fallu du temps aussi pour trouver le bon ,mais une fois que ça a été fait j'ai évolué à grands pas.
contente d'apprendre que mon soutient te fait du bien.
gros gros bisous

Écrit par : nasta | 20/08/2006

°_° Putain ça me fout en l'air de lire ça non mais c'est pas des amis ça non c'est pas vrai, putain mais lâche les...Amis ou non, cette attitude me désole jte jure...raa tiens jvais m'allumer une clope, bordel comment on peut réagir comme ça? Gratuit. Et cruel. Excuse moi si tu trouve que mes propos sont déplacés. Il est vrai que je n'ai pas à les juger,mais à la lecture de leur mots, jte jure j'ai du relire plusieurs fois avant d'admettre que oui, c'était bien ce que j'avais compris. S'ils te détruisent, écarte-t'en. Laisse le champ libre à leur connerie. Et ce n'est pas fou que tu ne croies plus en l'amitié, dailleurs c'est pas franchement étonnant. Ca me donne envie de débarquer chez toi et dte tirer de là^^. Il existe des bonnes personnes, vraies et sincéres, il faut jute que tu les trouve, mais elles sont là. Tu as besoin de soutien, vraiment. C'est une maladie qu'on aimerait vivre seule, par orgueil, par fierté, par honte, par culpabilité, par peur, par incompréhension de nous-même, mais il nécessite d'être entourée. C'est carrément vital. Et la meuf qui pense au sucide, ils se sont jamais dit que c'était surtout pas grace à eux si t'étaient encore en vie?Lâche les et tourne toi vers des "vrais" gens... Pour toi... Des gens qui te respectent. Rien que ça putain...Je m'étale, jsuis désolée. Je n'ai moi aussi que mon blog, pour d'autres raisons mais je sais que j'en ai réellement besoin. Exprime toi à fond dans ton espace...Continue à écrire, en attendant je t'envoie plein d'ondes positives, et excuse moi encore si je t'ai aprue déplacée. [Normalement j'écris pas autant je te rassure tout de suite lol]

Écrit par : Anorchidea | 20/08/2006

Hello Moi je trouve les jeunes et dc mes "amis" tjrs enjoués, heureux. Lr pire des pb : l'amour, les cours ! Tu parles d'un pb ! Ils st jeunes, vont bien alors pq apporter du soutien aux amis en détresse ? Soit ils ont peur ou soit ils st égoïstes.
Moi j'ai décidé de me taire de faire semblant. A quoi ça sert de lr parler si ils ns écoutent pas ?

Écrit par : Foody | 20/08/2006

Les commentaires sont fermés.