28/09/2006

Saturation ...

Je crois que je vais pas allé en cours, pas la force, pas le courage, néan ...

Je sature, j'en peux plus je deviens folle ... J'en peux plus de cette souffrance, j'en peux plus d'avoir mal comme ca ... Marre de me lever tous les matins et de penser "comment je vais habiller mon tas de graisse?" "Comment éviter de manger aujourd'hui?" "Qu'est ce que je m'autorise?"... Marre de devenir istérique des que je me vois dans une glace, la glace horrible invention qui me renvoit une image tellment imonde de ce corps impure et graisseux ... Marre de ne pouvoir rien faire qu'etre conne qu'etre nulle, qu'elle un déchet humain ... J'en peux plus d'avoir envie de pleurer 24h/24, que les larmes ne coulent jamais mais que tout le reste soit la. Marre de moi meme, marre de la vie ... pleur1A quoi ca sert de vivre pour souffrir ?? A quoi ca sert de vivre pour ne meme pas pouvoir réussir une chose ?? Pourquoi je vis ?? Pourquoi je suis si grosse ?? si moche ??

Marre de bouffer sans envie, d'ingurgiter toutes les merdes qui me tombent sous la main. Marre d'avoir peur de sortir de chez moi ... Marre de devoir toujours faire semblant, marre de me cacher deriere ce sourire, ce rire, cette bonne humeur inexistante dans mon etre vide rempli de rage ... Marre de me taper la tete, de m'écrouler par terre de faiblesse, de tristesse, et honte de savoir que dans trés peu de temps le mal etre des kilos qui me pourissent deviendra encore plus gros et m'emportera directement dans l'auto mutilation. Mutilation trop répété, bras completement charcuté mais le geste et sentiment ne disparait pas ...

maskMarre de faire semblant devant mes parents, marre de leur faire croire que tout va bien, que j'aime aller en cours, que j'aime parler avec les gens, que j'aime manger. Des que je pense au mot manger, que je l'écrit que je le dit c'est simple je me met a pleurer ... Je voudrais tant maigrir perdre ma graisse ... Avec toutes ces BNV j'ai repris 3 tonnes je suis un sumo, je ne sais plus quoi faire, je sais plus ou j'en suis je voudrais me coudre la bouche et ne plus jamais pouvoir manger ...

Trop d'émotion, de sensation, de sentiment et pas des plus agréables ... Un surplus d'etre et de poid, une surplus de ne pas etre encore une fois.  1h chaque jour pour me déciedr de comment je vais pouvoir m'habiller, trop impossible de savoir comment cacher ce corp d'obese ... La graisse dégoulinante, un cul de mamaouth, des cuisses d'éléphants et un ventre femme enceinte ...

Mais quand est ce que tu te rendra compte que c'est parce que tu manges que tu es aussi pathétiquement dépressive ?? Que ce n'est pas en te goinfrant que tu apéses tes peines mais que c'est comme ca que tu les alourdies ... *Arretes gros tas, controle toi* Les seules moments ou je me suis sentie bien c'était quand j'étais mince, que mes os des hanches, que mes clavicules, que mes épaules ressortaient ... Quand mon corps était fragile, pur, fin ...

... La pureté est sans fin, la faim empeche la pureté, la fin de la faim amene a la pureté ...

                                                  14

09:08 Écrit par F dans Tout Moi | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

Commentaires

... Je ressens aujourd'hui les mêmes choses que toi, j'en ai marre de cet enfer. Je ne vais donc pas être en mesure de t'apporter quelques mots de réconfort, la seule chose que je peux te dire c'est que je comprends ce que tu vis. Voilà, je sais que ce commentaire ne sert à rien, si ce n'est à te dire que quelqu'un te fait un petit signe qui veut dire que tu n'es pas seule à vivre ça.
Gros bisous.

Écrit par : Marjorie | 28/09/2006

--) courage ma belle,la vie n'est pas que souffrance,crois moi.Mais il n'est pas évident de voir les petits bonheurs qui nous entourent,nous qui sommes enfermées avec ana ou mia.Tu es trop dur avec toi,je suis certaine que tu es une fille géniale pleine de qualité.Je sais que ce que tu vis est difficile parfois mm insupportable mais il faut continuer de croire qu'un jour tu te libereras des tca et que tu pourras te construire en tant que femme.
T'envoie toute ma compassion pour cette periode difficile,garde espoir ma belle même si parfois tu vois tout noir.bisous

Écrit par : naima | 28/09/2006

je ressens exactement pareil
un amas de graisse, alternance restriction/reprises de poids, toujours plus de kgs au final... a chaque crise, promesse intérieure que ce sera la "der des ders".. j'ai si mal aux dents, à la gorge, à l'âme... mais qd tt ca s'arretera? qd est-ce que ce sera vraiment la "der des ders"? pourquoi je mange pour oublier que je mange trop? pourquoi au vu de mon corps si gros je me jette sur la nourriture pr n eplus y penser? Pourquoi je suis une droguée de la bouffe? Pourquoi je me suis créée cet enfer????
Merci pr la force de tes mots qui expriment si bien nos souffrances

Courage, parce qu'il faut y croire, encore et tuojours

Encore et toujours

Amicales pensées

Écrit par : soeur de souffrance | 29/09/2006

J'ai l'impression d'etre dan un tourbillon de bouffe, de merde, de complexe dont je ne sai pas sortir!

J'ai l'impression k'en lisant ton texte je lisai mes pensée.. et j'avai l impression ke les larmes allaient couler mai rien ne sortai.. j'en ai marre...

J'aimerai bien k'on s'ecrive des mails.. di moi si t'es d'accord.. je di ca paske c'est bien de se sentir soutenue de savoir ke kelk un nous COMPREND!

Écrit par : Sarah | 06/06/2007

Les commentaires sont fermés.