18/01/2007

Destruction massive ...

J'annonce direct la couloir, ce post sera noir, noir, rouge, gris foncé et noir.

Merci a toutes pour vos coms qui m'ont franchement touché et qui me redonne un peu le sourire. Je suis officiellement et officieusement célibataire. Je ne l'étais que officieusemsent et j'ai revé trop vite. Auccune nouvelle du jeune homme qui m'a apporté pendant un lapse de temps assez cour beaucoup de bien. Cela me rend triste et déprimé oui mais d'un coté c'est normal, je ne le méritais pas, une vache comme moi, une pauvre fille complétement déboussolée et déchirée comme moi. Jamais je ne trouverais quelqu'un qui veuille bien se laisser entrainer avec moi dans mon torrent de vie.

Je n'ai meme plus l'impression que mes médicaments me fassent de l'effet mais je continue et puis on verra. Tout a l'heure j'ai été tellement décu de moi. Dans un magasin il ne restait qu'un pantalon en taille 36. Je l'essaie et je rentre dedans mais pour le fermer c'était dur, j'ai réussi mais j'étais trop serré. Résultat pas de beau pantalon et une haine envers moi. Je suis a 49kg et je sais et je dois perdre 3kg.J'ai un IMC de 17,3 et je compte bien arrivé a 16. A 46 je pense que ca ira.

J'ai recommencé a me mutiler, je fume beaucoup trop et je bois trop souvent. Les crises qui sont moins fréquentes mais toujours présentes de temps a autres sont d'autant plus dures a "avaler". Elles me dépriment d'avantage et quand je dis qu'elles sont dures a avaler c'est bien dans le sens dures a digérer enfin a gérer au niveau psychologique. Un léger écart peu me faire pleurer.

Je me déteste trop c'est affolant et en vérité moi qui vous annoncais un post noir noir rouge gris foncé et noir ben je crois que je suis tellement desespérée que je n'en ai plus la force. Je suis crevée. Aujourd'hui juste une crise tout a l'heure que j'ai vomis difficilemen mais j'y suis venue a bout. Je me sens vraiment trop graisseuse trop moche, trop nulle. Et je vais remédier au probleme et qui sait peut etre qu'en étant un peu moin grosse je trouverais un compagnon de route.

Plus vraiment la force de penser, d'écrire je vais donc vous laisser la, j'espere pouvoir revenir vite. J'aurais surement plus de force.

A toutes je vous souhaite une bonne continuation. biz 

18:54 Écrit par F dans Tout Moi | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

Commentaires

oh! oh! Tu es tombé sur un terrain très glissant. Fais attention à toi. Ne tombe surtout pas dans l'alcool ou la drogue. C'est très dangereux. Ce que tu vis en ce moment est très difficile. Mais tu t'en sortiras! Je te souhaite tout le courage que dont tu as besoin pour t'en sortir! tu vas y arriver! on est toutes avec toi!
bizou xxx

Écrit par : roxannne | 18/01/2007

... si ecrire te fait du bien continu..
ton titre en dit long sur l'enfer quotidien des tca..de la haine, brute, violente, déchirante, qu'on croirait insurmontable...
j'éspére juste qu'un jour tu apprendre à t'aimer...
courage, tu n'est pas seule

Écrit par : Aude | 18/01/2007

prends soin 2 toi tu as l'air d'être vraiment déprimée et dans ces cas là, l'image que tu as de toi est faussée, c'est la déprime qui chuchote dans ta tête. N'écoutes pas tes pensées noires, et soit consciente de toutes tes qualités, de ce qui te rends spéciale. Et si tu as besoin d'aide, n'hésites pas à la demander, ça fait parfois du bien de vider son sac, il faut juste choisir la bonne personne. Voilà, prends soin de toi, et soit sûre que la lumière sur ta route reviendra sur ta route.

Écrit par : chloé | 19/01/2007

je t'ai laissé 1 com l'autre jour, et entre temps j'ai crée mon sky, viens faire un tour :)

Écrit par : chloé | 21/01/2007

Les commentaires sont fermés.