26/01/2007

Lachage ...

Hier soir j'ai laché le morceau, sans en demander vraiment j'ai appelé a l'aide. J'ai dit a mon pere qui l'a dit a mere que j'étais boulimique. J'ai nié les vomissements et les restrictions pour pas les inquiéter trop. J'ai réussi a en pleurer tellement que j'étais mal, honteuse et coupable d'etre comme cela. Il m'a dit qu'ils allaient m'aider, pour le moment rien.

Comme chaque jour vers 4h30 je crise, j'ai engloutie des gateaux, me suis tapée 40 minutes de bus aller/retour pour trouver ce qu'il me fallait. J'ai mal partout et j'ai peur. Peur du fait que je dois surement grossir comme une baleine. Je mange tellement de truc dégoutant et mauvais pour le "corps" que j'ai mal aux muscles, aux articulations ... Je me sens telle une grand mere de 80 ans pleine de rumatismes.

Je reverais avoir quelqu'un sur qui m'écrouler en ce moment. Je me sens si mal et si ... seule. Je réfléchis, regarde mon répertoire et cherche désespérement quelqu'un que je pourrais appeler, voir, et puis pour parler aussi. Mais il n'y a personne, je ne trouve personne. J'ai honte ou je sais qu'ils ne comprendraient pas. Alors je reste seule enfermée dans ma chambre a attendre. Attendre quelque chose qui n'arrivera jamais.

Je vous remercie pour vos messages si tendre et si motivant. Heureusement que vous etes la. Merci mille fois.

Trop seule, trop mal, trop de bouffe, trop de culpabilité. Je voudrais tant me débarasser d'elle une bonne fois pour toute.

. QUOD ME NUTRIT ME DESTRUIT .

18:27 Écrit par F dans Tout Moi | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

Salut!
Je suis très contente que tu en aies parlé! Ça va surment te faire du bien et puis tu ne seras plus eule avec tout ce poids sur tes épaules! J'ai vécu quelque chose de semblable l'année dernière. Je crisais toujorus vers 4h30 moi aussi (après l'école)J'étais sur mon blog (un vieux blog..) et des filles me disaient d'en parler, alors après un moment, j'ai craqué. J'ai fondu en larmes et j'ai tout expliqué à ma ¸`ere. Puis, j'ai consulté un psy. On a découvert que c'était à cause que j'avais pas énormément d'amies et que ça me faisait de la peine alors je mangeais...

J'espère que c'est le grand début d'une guérison pour toi!
Courage!!!
bizoux

Écrit par : rox | 26/01/2007

Coucou ! Coucou! Moi aussi je suis boulimique et pour le moment, j'essaie de redresser la barre... toute seule... ce n'est pas évident. Je voulais te dire que je t'admire bcp d'en avoir parler pcq c'est pas facile de "lacher le morceau" comme tu dis. Moi j'ai voulu en parler qd j'allais vraiment très mal mais j'avais tellement peur de les déceevoir que je ne l'ai jms fait...Pourtant, je suis certaine que ça aurait pu m'aider. Dis-toi bien que tu n'es pas seule et que même si ce n'est que virtuellement, on est plusieurs dans le même cas et on a envie de s'entraider ! Si tu as envie de discuter, n'hésite pas ...

Écrit par : Lola | 28/01/2007

Coucou puce,ce que tu as fait en en parlant a ton père n'est pas évident.C'est une bonne chose de savoir qu'on est malade et qu'on a besoin d'une aide extérieure.Bravo pour ton courage puce!Tu n'es pa seule,nous on est virtuelle mais on te comprends!Bisous

Écrit par : naima | 03/02/2007

Les commentaires sont fermés.