23/03/2007

Un jour presque comme les autres ...

Aprés une journée avec 2 compulsions horribles et avec des dégats qui se verront demain matin, je pleure un coup, je me tape, je me refous encore la culpabilité et la haine sur les épaules et je repars "souriante" au travail. Je rentre chez moi (il y a 30 min) et je panique, la bouffe, mes crises, le frigo, mes parents, le lava(pa)bo et la rage. Et puis comme ca tout sort. Mes maux sortent, des mots volent et explique tout en restant dans le flou ma détresse. PAs de mots violent mais juste de quoi comprendre.

Ma mere ne sait plus trop quoi dire, elle tente des petites phrases comme d'habitude fesant croire qu'elle sait de quoi elle parle mais sur ce coup la je l'ai stoppé net. Non cette fois ci elle ne sait pas, elle ne dira donc rien de plus qui pourrait me rendre hors de moi. Je profite de cette conversation pour manger.

Elle en vient donc au probleme, aux solutions. Elle veut que j'aille voir une diététicienne (j'ai dit que ca servirai a rien ... pour l'instant je pensais), et aussi un endocrinologue. Je ne sais pas si je suis prete mais au fond de moi je le veux, je veux retrouver du soleil, je veux avoir chaud, je veux arreter les compulsions, je veux simplement arreter cet enfer.

A tout probleme existe une solution, reste donc a la trouver, a la vouloir et a la mettre en oeuvre ... Est ce que je la veux ?

19:36 Écrit par F dans Tout Moi | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

Salut!
Peut-être que ta mère à raison et que tu devrais rencontrer ces spécialistes. (C'est nul à se faire dire je sais) Mais je crois que ça te ferais un très grand bien. Un poids de moins sur les épaules d'avoir quelqun à qui en parler sérieusement.Bref, j'espère que tu vas t'en sortir parce que tu mérites un vie géniale! Courage!
Bisous!

Écrit par : roxanne | 24/03/2007

bonsoir Je lis ton blog et suis surprise par la ressemblence de notre souffrance par rapport à la maladie... Je t'apporte tous mon soutien, courage

Écrit par : tibouh | 05/04/2007

Les commentaires sont fermés.