21/05/2007

The question ...

Admissible dans les écoles, j'attends mes oraux qui arrivent dans moins d'une semaine. Je reste calme et ne me met pas la pression.

Aprés 2 rendez vous avec une spécialiste des troubles alimentaires, elle m'a laissé le choix. A moi de reprendre un rendez vous mais d'abord une seule et unique question ... "Suis-je prete a me débarasser de ma boulimie ET de mon anorexie?" Une question qui parrait si simple et logique mais qui en faite est un calvaire. Ma boulimie oui je veux m'en débarasser, mon anorexie j'ai plus de mal a me dire qu'elle doit me quitter. J'ai peur tout simplement peur de me retrouver sans mes démons, car meme si je les détestent je me dis que si je les détruit je perdrais une partie de moi. Le docteur m'a dit que je me trompait totalement car ces troubles ne sont pas moi.

Je suis perdue, je suis balancé entre un moi détruit qui a peur de la guérison et un moi qui veut vivre vraiment.

14:02 Écrit par F dans Tout Moi | Lien permanent | Commentaires (7) |  Facebook |

Commentaires

Ah comme je te comprends, cette dualité à la fois on deteste ces maladies mais peur de s'en défaire. Surtout de l'anorexie car tout controler c'est rassurant !!!et puis elles font partie de nous mais n'ai pa peur en te défaisant d'elles tu te retrouveras avec un nouveau moi caché par ces foutues maladies !!!
Courage Bisous

Écrit par : misshoney | 21/05/2007

C'est normal puce d'avoir peur de la guérison car on se demande quel personne on est derrière les tca.Reconnaitre que l'on a des toubles du comportement alimenaire c'est deja un premier pas vers la guérison parce qu'au debut de la maladie on nie celle ci.Il faut trouver pourquoi la maladie s'est installée,est ce par manque affectif,pour s'exprimer.....Courage puce,ce n'est pas evident mais ana ou mia sont trop destructrices et tu dois te construire parce que tu as des valeurs que tu ignores peut etre ou que la maladie te cache.Bisous

Écrit par : naima | 21/05/2007

Je suis exactement dans la même situation, et le docteur m'a aussi répondu que je faisais erreur, mes TCA ne sont pas moi et qu'au contraire je ne serai que moi qu'une fois débarassée d'eux ! Mais pas facile de se dire je vais faire en sorte de manger NORMALEMENT !!
Bref, je te souhaite bon courage, je sais ce que tu vis ! (tout au moins je pense le comprendre )
Bises

Écrit par : Dolores | 23/05/2007

coucou,
je crois qu'on a toutes peur de guérir, parce que les TCA sont la seule chose que l'on connaisse vraiment, ils nous accompagnent depiuis si longtemps qu'ils ont pris toute la place...
je me dis souvent que je serais encore plus eule si ma boulimie n'était plus là, pourtant je la déteste...
et je devrais remplir ce vide autrement que par la nourriture, mais je n'y suis pas encore prête, "pas encore" signifie que plus tard peut-être...
bisou

Écrit par : petitelibellule51 | 30/05/2007

Id' AiM Je passe ici...ça fait si longtemps que je ne t'ai pas lue.
J'aimerai avoir le temps d'approfondir, de parcourir tes écrits...
En tout cas ton dernier post m'interpelle; j'en suis au meme point, alors même que je suis hospitalisée depuis deux mois...
Parfois la raison prend le dessus et l'anorexie te parait alors seulement destructrics d'autre fois elle apparait comme seule solution, comme seule identité...
se séparer des TCas crée aussi un vide qui fait peur...
Ne pas s'en séparer c'est avoir peur de la vie ma belle...Ne te pose plus de questions,
Je pense à toi depuis ma chambre d'hopital; encore quelques mois m'attendent "là bas".
Gros bisous

Écrit par : anorchidea | 12/06/2007

? o_O Je t'espére en forme petite fée, ça fait longtemps que tu n'es pas passée par ici...je m'demandais juste comment tu te sentais...

Je pense à toi et t'embrasse

Écrit par : Anorchidea | 18/07/2007

<3 Hello petite fée merci pour ton commentaire, juste ce qu'il fallait...me voila rassurée, tu es toujours là.
En plein combat aussi, mais bien là.
Ne lache pas l'affaire, ne la laisse pas faire, et le TOI sans "Elle" va refaire doucement surface, il faut juste que tu t'accordes un peu de temps, et ne pas se décourager lorsque ça dérape.
Tout ça est bien joli écrit, je sais qu'entre mes belles petites phrases et la réalité, il y a un sacré fossé. Mais si on n'a plus de moteur...Good bye...

Fée Clochette prends soin de toi, tu sais où me trouver...je t'embrasse et pense à toi.

Écrit par : anorchidea | 22/07/2007

Les commentaires sont fermés.