21/05/2007

The question ...

Admissible dans les écoles, j'attends mes oraux qui arrivent dans moins d'une semaine. Je reste calme et ne me met pas la pression.

Aprés 2 rendez vous avec une spécialiste des troubles alimentaires, elle m'a laissé le choix. A moi de reprendre un rendez vous mais d'abord une seule et unique question ... "Suis-je prete a me débarasser de ma boulimie ET de mon anorexie?" Une question qui parrait si simple et logique mais qui en faite est un calvaire. Ma boulimie oui je veux m'en débarasser, mon anorexie j'ai plus de mal a me dire qu'elle doit me quitter. J'ai peur tout simplement peur de me retrouver sans mes démons, car meme si je les détestent je me dis que si je les détruit je perdrais une partie de moi. Le docteur m'a dit que je me trompait totalement car ces troubles ne sont pas moi.

Je suis perdue, je suis balancé entre un moi détruit qui a peur de la guérison et un moi qui veut vivre vraiment.

14:02 Écrit par F dans Tout Moi | Lien permanent | Commentaires (7) |  Facebook |

07/05/2007

Révolution ...

Juste trop décu, une énorme déception. Une rogne contre 53% des francais. J'ai tellement peur de l'avenir d'une france dirigé par un homme aussi faux, malsain. Sarkozy président ou l'enfer d'un futur chaos social.

Sarkozy n'est pas mon président !! Je refuse !!

20:29 Écrit par F dans Tout Moi | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

02/05/2007

Silence ... descente aux enfer ...

Non mon silence n'est pas du a une reconstruction, a une guérison ni a rien qui puisse s'apparenter a cela.

Depuis cette semaine de bonheur ou j'ai perdu du poids, ma vie ne tourne qu'autour de mes crises. J'ai du reprendre 5kg peut etre plus en tout ca mon cul est flippant enfin tout. Mes joues de hamster, gonflé de partout par les crises les vomissements. J'ai des vertiges a répétitions et mon coeur bas la chamade régulierement. Vendredi dernier je suis allés voir un médecin spécialisé dans les troubles alimentaires. Une démarche difficile a entreprendre mais je ne regrette pas. Je revois ce medecin dans 1 semaine. Il faut qu'elle m'enferme. Une camisole de force et le noir complet. Me laisser mourir parce que rien d'autre n'est possible.

Ces derniers jours j'ai bien penser a en finir, les médicaments dans la mains, les lames, la fenetre ... tout ce que je voyais pouvait etre utiliser a ma fin. Mais vu que je suis seule je me suis dis que mes parents m'auraient retrouver 6 jours plus tard ... morte ... pourrie ... puante ... impure. Au lieu de ca il vont me retrouver ... vivante ... pourrie ... grossit ... impure ... énorme ... gonflée ... bouffie...

Je ne me reconnait plus, mon visage mon corps. A l'abandon depuis quelque temps. Je l'ai donner, vider, rempli, meurtri, offert, délaissé. Plus rien ne me va, je suis épuisée. Le ventre gonflé d'une journée pitoyable (encore une), la détresse dans les yeux, la rage dans la bouffe, j'écrit pour vider au moins ma culpabilité et mes remords. Je me détruit encore et encore a ne jamais en finir. Mon corps hurle de douleur avec ce que je lui inflige, mal de dos, mal de gorge, mal de tete, mal de ventre, crampe a répétition, vue troublé, gensive dans un piteux état ... j'en passe ... Mon sommeil si dur a trouver. Moi qui dors comme un bébé normalement, voila bien longtemps que je n'ai pas passer une nuit longue sans reveil, sans cauchemar...

Tout absolument tout va mal. Et la cerise sur le gateau (que j'ai bouffé bien sur) c'est que meme quand je ne ressens pas la crise que je suis écoeurée et pleine, je mange, je me force, j'ingurgite, je me remplie, je me boure ...

AU SECOURS !! Pourquoi moi ?? Pourquoi tout ca m'arrive a moi ?? Ma voix en plus me lache completement, trop de vomissements, de pleurs, d'alcool et de cigarettes, la voila ruinée, épuisée elle aussi.

Personne a appelé, personne a qui parlé, a qui hurlé ma détresse. Je me laisse sombrer, je n'arrive meme plus a lutter.

Je suis morte, je suis la, je suis nul part, je suis dans un autre monde, je suis détruite, je suis effacée, je suis déchirée, effondrée a tout jamais.

                    1

 

20:19 Écrit par F dans Tout Moi | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |