26/08/2006

Soirée dure en perspective ...

Ce soir grosse fete chez moi, mon frere invite tous ses potes pour une fete d'adieu (il part 9 mois en voyage en amérique nord/centrale/sud). Une amie va venir je me sentirai moins seule je pense car ils sont tous plus agés. Bon c'est pas grave ils sont sympa que des personnes cool, ne s'arrétant pas au préjugés et trippant toujours ... Ca va etre cool. Mais bon, il y a un mais! Alcool, bouffe a gogo ... j'ai peur, je viens de manger 6 gateau sec et 1 pain au chocolat ... Je viens biensur de me faire vomir. Quand je les ai mangé ils n'avaient qu'un gout de calories, je ne prennais meme plus de plaisir a manger. Moi qui aimais tant les pains au chocolat, ils ne sont plus que des pains de calories. Je mange ces truc comme une machine, je les mange, ne trouve pas de plaisir, pense aux calories, et 15min plus tard ... je vais vomir. Malgrés mes "allé garde ca c'est pas grave ce soir c'est spécial, tu manges tu bois, demain tu jeunes et tu fais du sport" je n'arrive pas. Je voudrais disparaitre pour la nuit et revenir demain quand tout sera terminé !!

En tout cas mon stepper fait de l'effet. Je serais en dessous des 50 pour fin aout normalement c'est sur. AAAAAHHHHHAAAAHHH mon esprit est trop confu !! Tout est paradoxale, oui anorchidea c'est bien ce mot la!! PARADOXALE . Je voudrais faire la fete, mais je voudrais etre seule. Je voudrais sourire mais je n'y arrive pas; je voudrais manger mais ca me rend completement effrayé.

Allé ce soir je vais y arriver, je vais essayer de faire la fete, de boire et de manger sans penser a combien de temps sur mon stepper, combien d'abdo, combien d'heure de marche et de sport en tout genre il va me falloir pour éliminer toutes ces calories. Je me souviens en avril, j'ai bu, j'ai bu, sans avoir mangé (enfin si, 1 carotte), j'étais ivre morte comme d'habitude et j'ai vomis. J'ai vomis ma colere, ma rage et aussi tout mon alcool. Ca de vomir ca ne m'arrive vraiment pas souvent mais a jeun c'est pas trés compatible. Enfin bref je me souviens m'etre dis (avec surement des témoins mais bon j'étais trop bouré pour m'en rendre compte) "Au moins, tout est ressortie, tout l'alcool et ma carotte! Ca fait toutes ces calories en moins a bruler demain !!"

17:20 Écrit par F dans Tout Moi | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Ma soirée ...

Bilan d'une soirée soli[taire]

1h39 de stepper sans pose ... 620 kcal brulées

100 abdos, 60 fessiers

Et la sensation d'avoir vidé mon etre entier, toujours plus encore et encore ne pas s'arreter et aller jusqu'a ce que le chronometre du stepper recommence a 0. Sentir mon corps chauffer, se dépenser, bruler, s'alléger ...

Pas de mot alors besoin de me défouler pour sortir les maux. Comme si plus je me dépense, plus mon mal etre s'en va. Du moins pour le reste de la soirée et donc me permettra peut etre de pouvoir m'endormir tranquille[ment].

Pas d'envie de dormir, alors je vais finir ma soirée devant un film, installée tel une poupée de chiffon ... seule.

 

00:23 Écrit par F dans Tout Moi | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

25/08/2006

Agonie ...

Je suis seule ce soir, mes parents sont partis pour le week end, mon frere pour la nuit. Je viens de gerber mes trips, je suis lasse, je me sens triste, je sais pas pourquoi. Une amie me demandait ce que je fesais ce soir, une amie, une vraie, pas au courant mais la quand meme pas souvent mais des que possible on se voit. J'ai vraiment voulu lui dire que j'étais seule chez moi qu'elle pouvais venir si elle voulais mais j'ai pas réussi. J'ai remis ca a demain. Comme demain mon frere fait une fete je prefere lui dire de venir quand il y a déja des gens. La je vais passé ma soirée a faire du stepper, des abdos .... Voila a quoi se resume ma soirée.

J'ai croisé mes "amies" en ville tout a l'heure. Oui je suis sortie de chez moi seule, faire ma carte de bus. Elles allaient faire du shopping et m'ont dit "on s'appelle" ... J'ai envie de pleurer mais ca y ai je n'y arrive plus. Je recherche quelqu'un a qui parler mais je ne trouve personne ... De toute facon j'ai l'impression de parler muet, d'avoir des maux sans mots ... Je m'enfonce jour aprés jour dans ma transparence, dans ma disparition ... Je reste seule a iberner, je ne veux voir personne mais je veux voir tant de monde, je n'arrive pas a parler mais reve de blablater sur tout ce qui se passe dans mon cerveau. J'ai peur de cette nouvelle année qui commence, j'ai été trop décu des gens de leur facon d'etre, j'ai l'impression que je ne trouverai jamais de personne qui puisse me soutenir ... Je n'arrive meme plus a expliquer ce que je voudrais tant cracher . Toujours comme ca, quand ca va vraiment pas, impossible de cracher mes maux, ils sont coincer dans ma george, ils me font mal, je n'arrive plus a déglutir, et je n'arrive pas non plus a les gerber.  

21:06 Écrit par F dans Tout Moi | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

24/08/2006

Vomir ou jeuner ...

Je crois avoir trouver l'un des facteurs déclancheur de mon pétage de plomb début aout avec mes "amis". C'est surement le fait d'avoir vu des copains se faire vomir "pour le trip". Les voir s'enfoncer leurs doigts et se relever fier et heureux d'avoir réussit et prouvé qu'ils pouvaient le faire. Ca m'a fait mal, je me suis sentie si nulle si honteuse. Ca fait quelque jour que je suis repartie dans ma spirale incontrolable, je jeune, puis je mange peu mais pour moi tellement trop, alors je vais me faire vomir. J'essaie de garder en moi en me dissant bon allé tu n'as pas beaucoup manger ces derniers temps ... Impossible, faut que ca sorte, rien que de sentir qu'il y a quelque chose dans mon estomac me rend malade. Et puis les réflections de ma meres ne me sont pas d'une grande aide. "tu grignottes, alors me parle pas de poids, c'est normal, tu mange n'importe quand!" mais en vérité ce n'est pas du grignottage merde, c'est ce qui me sert de repas. Je ne mange pas au heures normal, alors elle crois que je mange a longueur de journée ... je mange a 6h c'est tout. A 2h de mange 1 ou 2 légume qui sont trés vite brulé par l'activité d'aprés. Enfin bref voila j'arrive meme plus a m'exprimer. Je viens d'aller gerber mon honte discretement et je peux déja vous dire que m'a soirée va etre épuisante. Devant la télé, stepper, abdo et fessier tout au long de la soirée. Meme si j'ai vomis et revomis je me dépense a fond pour etre sur de ne pas avoir pris 1g. Mes parents vont encore je suis sure me rire au nez en me voyant faire. Je reverais qu'ils ne puissent pas me voir mais bon la télé est dans le salon. Et je prefere faire du sport en regardant la télé ou en écoutant de la musique ca passe plus vite et j'oublie les efforts que je fourni.Je reprends le controle de la cuisine et de ma bouffe. Ma mere a bien compris qu'il ne fallait meix pas qu'elle me fasse a manger, alors comme ca je ne mange pas, prettant que oui et me prepare 1 "repas" a ma maniere. Je me sens beaucoup mieux et plus libre depuis que j'ai retrouvé ce controle la.

Je vu une balance hier dans un magasin a 135euros !! Hyper cher c'est sur, mais le must du must. Elles fait tout c'est presque un ordi tellement quelle est intelligente ... lol

Quel genre de balance vous avez ?? Et quel genre de bouffe vous prenez ?? J'aimerez bien savoir qu'est ce qui est le moins calorique et qui apporte le plus de truc. Si vous pouvez m'aider et me donner quelsue petit conseil ... merci. Et aussi avez vous une idée de ce qui vous a rendu ano, ou boulimik ?

19:32 Écrit par F dans Tout Moi | Lien permanent | Commentaires (7) |  Facebook |

22/08/2006

Amour ??

Depuis ces vacances avec mes "amies" terminés, je me rend compte que je ne crois plus en rien. L'amour, l'amitié, la vie tout ca n'est que mot, il ne veulent plus rien dire. Quand je me demande si je suis amoureuse de ce mec, de cet homme, de celui qui a bercé mon coeur mais qui me la aussi écrasé, je ne trouve pas de réponse, car le mot aimer n'a plus de sens. Je ne veux pas aimer, je ne sais plus aimer, ni moi, ni mon corps, ni les hommes, ni la vie. Le seule moyen pour moi c'est la renaissance ... Ana, ma fidele et tendre amie, qui est la, qui me soutien, qui sait etre dur, qui me remet dans le droit chemin. Elle est la au fond de mon corps, dans ma tete, elle s'est installé et m'aide a renaitre. A trouver ce corps qui me fera revivre. Plus de repas, boire de l'eau, du thé, et manger a 6h 1 carotte ou 1 tomate. A 6h manger seule, et si on me demande de manger, de venir a "table", c'est non, j'ai mal au ventre, je me sens mal, j'ai pas faim, j'ai deja manger ... TOUS les pretextes sont bons. La restriction, comme avant, les seules moments ou je me sentais vraiment bien. Ana et moi ensemble uni, la seule qui me fasse du bien.

.Un seul mot restriction, pour un seul but maigrir.

                                                             

 

13:24 Écrit par F dans Tout Moi | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

21/08/2006

Confidence

Mon frere est revenu il y a quelque heure ca fait vraiment plaisir de le revoir, il m'a serré dans ces bras, je me sentais bien, mes freres sont trés importants pour moi meme si ... Je suis tous les jours seule avec ma mere, enfin maintenant il y aura mon frere, et c'est vraiment facile. Je mange peu et trés diététique, mes "repas" se composent de légume, de poisson de temps en temps, de blanc de poulet. Je regarde toujours les calories, les comptent, je mange en petite quantité, dans des petites assiettes et avec des petits couverts. Ma mere rigole en me voyant manger, ce qui me tétanise encore plus. Je déteste quand on me regarde manger. J'ai tellement l'impression d'etre jugé. Elle rigole aussi et se fout de moi quand malheureusement elle me chope en trainde faire du stepper !! Je me sens nulle mais je m'en fou, moi je veux pas etre grosse.

Autre chose qui me plombe totallement le moral, hier j'ai eu mes régles !! Je déteste ca, et ca m'énerve encore plus parce que je vivais trés bien sans. Ca fesait 8 mois que je ne les avais pas eut. Je suis honteuse d'en parler comme ca, mais c'est mon exutoire et j'ai besoin de le dire, personne ne le sait, sauf ma mere. Je ne sais pas pourquoi. On m'a dit que les absences de regles pouvaient arriver a cause de l'anxiété, de la nervosité, de notre alimentation ... Quand on m'avait énumérer toutes les causes probables les 3/4 étaient compatible avec moi. Stress, nervosité, sommeil, dépression, alimentaion désordonné ... Et si elles sont revenues c'est surement car pendant 1 mois je me suis forcé a manger "normalement". Bref ca me soul, je me sens vraiment coincé avec ca, pas de liberté, je me sens a la merci de ce truc. En plus moi qui n'ai jamais mal au ventre quand je les ai, la elles me font trop mal ... J'ai hate que ca soit fini.

Aujourd'hui je suis allé a Ikéa et autre magasin de la grande zone commerciale, j'ai bloqué sur les balances pendant 1/4h (pas plus car ma mere m'attendait), il y en a vraiment des trop top, 1 qui calcul le taux de graisse, le taux de muscle, le taux d'eau ..., d'autre avec mémoire pour savoir combien on perd ... Ma mere en venant me cherché et en voyant celle qui calcul tous les taux a alluciner. "mais tu veus pas t'acheter ca quand meme?" moi "ben si c'est trop bien reagarde tout ce qu'elle fait" elle "mais ta vu le prix pour une balance? Et puis c'est déprimant de se lever d'aller se peser et de voir que tu a pris de la graisse!!" moi "oui mais c'est réjouissant quand on voit qu'on en a perdu." elle "jamais ca, c'est marto, ca va te rendre folle, tu ne pensera qu'a ca." ma tete "comme si ce n'était pas déja le cas ..."

Plus tard dans la journée, on rencontre une amie de longue date pas vue depuis une éternité a la pharmatie, elle y travaille, on s'arrete et discute (pas moi ma mere) dans le rayon diététique, j'ai le temps de voir et m'interresser a tous les produits, je vois plus tard puis elle le dit elle est "conseillere diététicienne" a la pharmatie. Je ne veux pas vraiment rentréé dans le sujet. Ma mere "a t'elle vraiment des kilos a perdre ??? Franchement ca ne sert a rien ." ma tete "Merci maman de me mettre mal a l'aise, merci de dire que ca sert a rien. Je t'en apprend une bonne, oui ca me sert, ca sert au bonheur corporel et psychologique de ta foutu fille". Encore plus tard, on voit une fille, mince jolie pour moi, trop maigre pour ma mere "regarde, elle est trop maigre, c'est pas beau" moi "mais elle n'est pas trop maigre tu allucines, elle est belle" elle "ah nan, stp arrete" ... Stop !! J'ai peur quand j'aurais perdu 2 ou 3kg ma mere va etre sur mon dos c'est sur, ca va se voir, mes os seront déja plus ressorti, ma taille beaucoup plus fine, mon corps et mon esprit plus léger ... Quel bonheur ... Mais elle encore plus lourde que d'habitude a ce sujet. J'ai peur mais j'ai hate ...

                                              

 

19:54 Écrit par F dans Tout Moi | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

19/08/2006

Conversations et réflections

Ma mere: "bon, qu'est ce qu'on mange?" moi: "ben, j'ai pas faim. Mais fait toi a manger, t'occupe pas de moi." Elle: "mais non, t'as pas mangé depuis midi, et on avait rien mangé" moi: "mais si, on mange comme des porc, la bouffe nous bouffe." Elle: "arrete un peu, t'es fine, faut que t'arrete de t'obnibuler" moi: "allé c'est bon, laisse tomber"

Autre extrait ::::

moi: "c'est cool les courses sont trés diététiques, pas caloriques" Elle: "mais on va finir par maigrir (elle rigole)" moi: "ben tant mieux, il le faut" Elle: "faudrais pas que tu maigrisse trop non plus, la t'es bien, aprés tu vas etre une tite crevette, c'est pas que j'aime pas mais bon" moi: "mais c'est jolie d'etre une tite crevette!!" ... je met fin a la conversation

Tout a l'heure :::::

Elle: "je te fais des pates? t'as faim?" moi: "..., euh nan enfin nan mais euh nan" Elle: "bon si." moi criant dans ma tete: "nan j'ai pas faim, oui j'ai faim mais nan je veux pas manger, je veux pas manger car ca me détruit de manger,manger me rend folle,manger me grossi,mangé me tue!!! Lache moi et laisse moi jeuné en paix!!! Tu vois pas que tu me fais mal a toujours me demander ca, toujours me faire des réflections !!! ARREEEEETTTEEEE !!!

Pendant ma semaine avec mes copines:

Une copine se sert a manger mais le plat est quasiment vide, presque rien ne tombe dans son assiette. Une autre copine: "Mais arrete de faire ton anorexique !!" (elle rit et toutes les autres aussi.). moi dans ma tete"Quelle blague et la souffrance dans sa tete avec son assiette preque vide, l'anorexique elle l'a et elle vous dit merde!! Comme si c'était drole!!"Je me tais ne ris absolument pas et reste la écoeuré!.

Ce serait impossible de faire la liste de toutes ces reéflections, ces conversations qui m'étaient ou non adressé, ce serait trop long. Vous dire toute la peine, la colere que j'ai ressenti et que je ressens, n'est surement pas necessaire, vous devez la connaitre et donc me comprendre. Mes copines ne pensent pas atteindre quelqu'un en fesant des réflections comme celle la (il y en a eut tellement d'autre, d'ailleurs un jour j'ai craqué "mais arretez de parler de ca tout le temps merde" moi qui essayais de pas y penser, elles m'ont renfoncer et j'ai fait restriction, je mangeais, car aprés elles auraient blabalalala ... mais trés peu.) car je ne suis pas maigre comme tous les gens croit que les ano sont. Pour eux ano rime avec os, squelette. Ils est vrai que tot ou tard ... mais moi entre ana et mia je suis ni l'un ni l'autre. IMC de 18, tellement énorme. Je maigris, je grossis ect ... Mais c'est fini, j'en peux plus, je veux plus regrossir aprés avoir maigris, je lutte et je vire mia, elle me fais trop de mal.

                                                               

 

21:47 Écrit par F dans Tout Moi | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |